Accueill'artistegaleriesactualitéscommandespartenariats

> l'entrée dans les galeries de l'artiste-peintre                                                                                                                                    > haut de page        > page précédente        > page suivante


    réalisation Terre fertile    © 2013 Marie-Paule Gerbault artiste-peintre    mentions légales     contact    ce site dans vos favoris     imprimer la page

S'il existe un mot qui résume à lui seul Marie-Paule Gerbault, c'est bien le mot "voyage". Avec un "s" à la fin, de préférence. Native de

la Sarthe, l'un de ces départements français dont, sans que cela soit péjoratif, la glaise colle plutôt aux godasses, comme l'on dit, cette femme au sourire charmeur, débordante d'une douceur exquise, a gagné sa patine en sillonnant de beaux endroits à travers le monde.

Marie-Paule Gerbault, c'est à la fois une délicieuse fraîcheur toute veloutée et un esprit fécond, généreux, doté d'une sacrée volonté. Une

sapristi de volonté qui fait que, la quarantaine s'entamant, elle a, grâce à son volontarisme, engrangé l'expérience de deux vies...

la fertilité des voyages

Pensez ! Un BTS de Tourisme en poche, la voilà  partie séjourner et travailler pendant quatre ans à Londres, un an à Francfort, trois années à Paris et maintenant quelques autres à Chartres... La voilà en Polynésie à Tahiti, sur l'île de la Réunion, dans le Magreb en Tunisie et au Maroc, au cœur de l'Afrique noire en Tanzanie, touchant

l'Asie en Thaïlande et, évidence, parcourant l'Europe dont elle n'a oublié (pour l'instant) que l'Autriche. Mais ça va venir...

Chartres, c'est l'ancrage du moment, le temps d'Elsa, sa fille au regard coquin et, déjà, enjoleur. Son amour. Chartres, c'est également le calme beauceron propice au travail sur soi, à l'assemblage des souvenirs de voyages. Tant de rencontres avec les êtres et la nature. Tant de contacts avec les cultures et les modes de vies. Tant de recherches, de découvertes et de révélations. Furtifs ou solidement posés,

les regards et les sentiments deviennent impressions et atmosphères. Nous touchons là au credo de l'artiste.

écouter battre le cœur du monde

Peignant depuis suffisamment longtemps pour être reconnue et établie dans le pays

chartrain, Marie-Paule Gerbault, artiste par l'esprit et peintre par vocation, transpose désormais

ces impressions et ces atmosphères sur la toile. "C'est mon moyen d'expression, dit-elle. J'aime tant faire apparaître le regard des autres par touches successives et voir ainsi évoluer autre chose que les traits et les couleurs... Des vies, des sentiments qui m'interpellent, m'aident aussi à poursuivre mon chemin... C'est beaucoup comme cela que j'apprends de l'existence, de la densité du monde, d'un monde dont j'espère, un jour peut-être, parvenir à discerner l'Être"

Marie-Paule Gerbault n'est pas prétentieuse pour deux sous. Elle sent la vie, tout simplement. Talent de l'artiste-peintre ? Allez savoir... Surtout à l'heure des prises de têtes... Par contre, l'artiste est ambitieuse. Pour son évolution, pour son devenir. Une clef : le travail, encore le travail afin de parvenir à la définition d'un "style Gerbault" et, ainsi, exister au mieux de sa plénitude parmi le cercle restreint des véritables artistes-peintres.

parier sur une valeur montante

Quand on regarde ses derniers tableaux, les iris de son jardin notamment, on pressent qu'elle touche au but. Pour nous, tout du moins, car une limite existe-t-elle à l'art ? Non, évidemment non. Et elle seule discerne vraisemblablement les étapes à venir sur le chemin de sa notoriété. En ce qui me concerne, je parie là sur une valeur montante, sur une valeur sûre. C'est la conséquence de toute la confiance que je place en Marie-Paule, dans le talent d'un peintre qui saura toujours davantage faire parler de lui parce que ce talent émerge d'une personnalité à l'acuité profonde, particulièrement sensible à l'Autre. Un talent dont la graine déjà germée fait immanquablement apparaître l'arbre.

C'est le propre de la fécondité artistique. Le propre de Marie-Paule Gerbault.

Jean-Marie Hulbach

note de début d'année 2013

Le texte précédent a été écrit en 2008. Cinq ans plus tard, Marie-Paule Gerbault est toujours à Chartres. "Alors, les voyages ?" demanderez-vous ... Voyages il y a bien : vastes parcours à l'intérieur d'une profession car Marie-Paule fait désormais métier d'artiste-peintre. L'arbre déploie branches et feuilles.